dimanche 8 octobre 2017

Quand la justice change de nom


Extrait consultation :

(...) Ne crois pas celui qui juge, il sera jugé aussi et à tort.


Le dieu n’est pas juge, c’est lui qui est la force douce et apaisante. Oui cela est possible, c’est à lui que tu dois t’en remettre et t’adresser. Le monde dans lequel tu évolues a ses conventions bâties sur une sorte de programme (On me montre que le mot « Justice » que nous employons en parlant de ce que nous attendons des tribunaux n’est pas adapté, les êtres de lumière l'ont appelé « Programme ») qui aimerait pouvoir aplanir toutes les dimensions. Mais en vous même il y a trop de dimensions pour que ce programme (notre « justice ») puisse s’appliquer avec réussite à tous. Tu vas ressentir la lourdeur du programme mais cela n’est que passager (....)


Canalisation : Dame-Cande






(...) Ne crois pas celui qui juge, il sera jugé aussi et à tort.

Le dieu n’est pas juge, c’est lui qui est la force douce et apaisante. Oui cela est possible, c’est à lui que tu dois t’en remettre et t’adresser. Le monde dans lequel tu évolues a ses conventions bâties sur une sorte de programme (On me montre que le mot « Justice » que nous employons en parlant de ce que nous attendons des tribunaux n’est pas adapté, les êtres de lumière l'ont appelé « Programme ») qui aimerait pouvoir aplanir toutes les dimensions. Mais en vous même il y a trop de dimensions pour que ce programme (notre « justice ») puisse s’appliquer avec réussite à tous. Tu vas ressentir la lourdeur du programme mais cela n’est que passager (....)


Canalisation : Dame-Cande


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire